deadly disease
il leur avait suffit d'attendre le bon moment, le bon jour. il leur avait suffit d'être patients, le doigt prêt à presser l'interrupteur — il leur avait suffit de compter jusqu'à trois et elles étaient sorties l'instant d'après, avaient avalé un nombre horrifiant de vies. s'étaient emparées des familles et les avaient déchirées d'un coup de croc, avaient disloqué des liens et brisé des coeurs en l'espace de quelques secondes. il leur avait suffit d'un souffle pour faire exploser la capitale, bombes enterrées des années — des siècles ? — plus tôt sous le sol de nausicaa.
il leur avait suffit d'un battement de cil, mais ça ne lui avait pas suffit.
top partenaires
membres: 45
femmes: 9
hommes: 21
karma: 5
hybris: 7
entropy: 9
eldorado: 9
jokers/esprits: 6

i got a hot sauce in my bag, swag (rapace)


 w/ rapace ; deso c'est pas du tout srx mdr (normal en fait)
 blanche neige était
grosse 
le plan de la soirée était simple pourtant, t'étais censé prendre un ou deux verres, allez chouiner un peu sur l'épaule d'une jolie fille et rentrer chez toi vers 22h en te sentant encore plus mal qu'en venant, alors qu'es ce que tu fous avachi sur le bar à caresser un liquide suspect comme si c'était le saint Graal, même toi t'en sais rien. faut dire que tu t'es un peu laissé aller. un peu hein, t'es sûr que tu peux encore tenir une heure ou deux comme ça, t'as confiance en tes capacités (inexistantes) à tenir l'alcool.

et dire que tout ça était parti d'un bon sentiment, une envie de faire le vide, de te changer les idées. de toute façon c'est trop tard, tu sais pas ce qui s'est passé et tu te doutes que ça sera pas plus clair demain. ton cerveau à fait un genre de black-out vers 1h et maintenant tu sais plus quelle heure il est et t'es déjà entrain d'essayer de pécho tout ce qui ressemble un minimum à une fille dans cette boîte à l'hygiène discutable vue l'état des toilettes où tu viens de t'engouffrer après un long voyage semé d'embûches telles que trois ou quatre décolletés qui t'ont rapporté deux paires de claques et un numéro que t'as pas retenu et une chaise mal placée qui t'as pas raté salope.

tu fais ta petite affaire tranquille, sans faire attention aux trucs bizarres sur les murs ou au gars chelou qui te regarde avec insistance, mais pas dans les yeux. c'est fou c'que c'est crade quand même, y a des traces de doigts sur la chasse d'eau, t'as pas très envie d'appuyer. au moins, t'as pas eu à attendre, y a que le côté des femmes qu'est bondé, tu te demandes toujours pourquoi d'ailleurs. qu'est-ce qu'elles foutent là-dedans, sérieux ? c'est un mystère que t'arriveras à élucider un jour. mais faudrait qu'tu puisses entrer et ça c'est plutôt compliqué parce qu'il te faudrait un vagin et vu la queue qu'il y a toujours devant leurs wcs ça vaut pas l'coup.

tu vas pour te laver les mains, t'es ivre mais ça veut pas dire que t'es un porc ; malheureusement, monsieur le chelou te bloque le passage. il a l'air beaucoup plus sobre que toi mais il a surtout l'air d'un con, tu lui demandes s'il veut ta photo et, miracle, le bouffon du village bouge son cul pour te laisser passer. tu sors calmement après t'être séché les mains, un sourire heureux vient se glisser sur ton visage même si tu t'es énervé y a deux secondes parce que l'eau était chaude évidemment. bande de radins.

tu balayes la foule des yeux, avec l'espoir de retrouver la fille qui t'a laissé son numéro tout à l'heure. mais sur qui tu tombes ? un mec dont tu te souviens absolument pas du nom parce que t'es bourré comme jamais  (et que la plupart des habitants de teos ont des noms à dormir debout genre martin, qui appelle son gosse martin stp ?) mais dont la gueule te rappelle très clairement un truc pas du tout agréable. c'est ce mec que tu peux pas voir et qui peut pas te voir non plus. tu sais même pas pourquoi tu l'aimes pas, mais tu sais que tu l'aimes pas. c'est peut-être sa tête qui te revient pas, t'en sais rien bordel. alors tu l'fixes dans ses beaux yeux et t'attends, planté devant lui, qu'il fasse un truc, n'importe quoi. mais comme il fait rien tu l'ouvres

eeeh, ma biche
ça fait un bail qu'on s'est pas frappés,
tu fais quoi ici mon pd ?


ah, il t'avait pas vu. bah maintenant il t'a vu et il est pas le seul. y a plusieurs personnes qui se sont tournées vers toi et vu les regards qu'ils te lancent, t'es pas aussi sobre que tu le penses. les gens sont sans gêne quand même, toi jamais tu serais méprisant comme ça.

Mar 27 Sep - 0:03
avatar
277
286
04/08/2016
23
entropy



i got a hot sauce in my bag, swag
ft. wolf le bourré

Tu n'aurais peut-être pas du te laisser aller ainsi. Peut-être aurait-il mieux fallu que tu rentres chez toi sans détour, que t'ailles broyer du noir seul dans ton appartement un peu pourri. Mais non, à la place, t'as décidé de sortir, ce soir, d'aller prendre un verre. Sauf qu'en fait, ce n'est pas un que tu as descendu, mais beaucoup plus. Et pas des petits trucs pour les femmes, oh non Rapace. Parce que t'étais dans le mal. Y a des soirs comme ça, tu vois, où c'est même plus de la haine qui passe dans ton cerveau. C'est plus lourd, plus chiant, plus fatiguant. Ça te retourne l'esprit et ça te donne juste envie de te tirer une balle. Parce que c'est lors de ces soirs-là où tu te sens plus proche de Mégère que l'autre. C'est lors de ces soirs-là où tu te dirais presque que ce n'est pas si mal, que c'est normal.
Sauf que non, Rapace, ça va contre tes principes.

Alors oui, peut-être que tu devrais, rien qu'une fois, aller à réunion de réincarnations anonymes ou une connerie comme ça – bien que dans ton état, celle de l'alcoolique serait plus appropriée. Tu devrais te regarder dans un miroir, pour le coup. Tu devrais juste prendre quelques instants, respirer un bon coup, et reprendre tes esprits calmement. Mais non. Toi, tu reprends un verre.

De toute façon, c'est probablement déjà trop tard. Demain, tu auras mal au crâne et tu ne te souviendras de rien. Pourtant, tu devrais. Cela te donnerait peut-être une bonne raison pour arrêter de noyer ton mal-être dans l'alcool. Car c'est bien ce que tu fais, Rapace, tu noies ce malaise qui résonne dans tout ton corps. Hélas, ce n'est pas vraiment la bonne partie qui se perd durant quelques heures. Si seulement cela pouvait être Mégère, d'ailleurs. Mais non. C'est Viktor qui se tait, qui oublie d'exister, et c'est bien plus Mégère que n'importe qui d'autres qui parle à travers toi.
Mais ça, tu ne t'en souviens jamais.

Un peu comme le visage en face de toi. Purée, pourquoi est-ce qu'il te fixe celui-là ? Tu le connais ? Bien sûr que oui, tu le connais. Tu sais, c'est ce pleaser, celui d'Entropy. Ça ne te dit vraiment rien ? Peut-être rapidement oui, mais ça ne t'empêche de le dévisager du regard, avec un clair dégoût sur la face.

Et soudain il parle.
Et t'as un gros doute.

Pourquoi ils enchaînent les mots biches – frappés – pd comme ça lui. Tu hausses un sourcil sans même t'en rendre compte; sans même voir que les gens à côté de vous vous observent. T'ouvres la bouche pour tenter de lui répondre, mais tu croasses plus que tu ne parles, visiblement. « On se connaît d'où déjà ? » Et accessoirement, tu as du manger un ou deux mots au passage, mais tu as l'impression d'avoir totalement articulé le tout – ce qui est parfaitement faux. Tu te penches un peu en avant en essayant de te souvenir où tu as bien le croiser mais dans ta tête là, les quasi-seuls endroits qui te viennent à l'esprit sont liés aux enfers et au Styx. Alors dans le même état que plus haut, tu rajoutes. « Ta face me revient vraiment pas … »
Mais là, encore, ça va Rapace, on a juste l'impression que tu trop bourré pour savoir parler correctement et avoir toute ta tête. C'est pas comme si tu avais commencé à parler de toi au féminin … même si ça risque clairement d'arriver …

© ENDYMION.
Dim 4 Déc - 22:58
avatar
98
72
13/08/2016
vingt-deux
mégère
eldorado
i got a hot sauce in my bag, swag (rapace)
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rougets sauce au pastis
» Filets de maquereaux sauce crème à l'ail
» sauce tomates.. spéciale.
» Gambit - Un répertoire sauce cajun
» Accompagnement lapin sauce chasseur .
réponse rapide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum