deadly disease
il leur avait suffit d'attendre le bon moment, le bon jour. il leur avait suffit d'être patients, le doigt prêt à presser l'interrupteur — il leur avait suffit de compter jusqu'à trois et elles étaient sorties l'instant d'après, avaient avalé un nombre horrifiant de vies. s'étaient emparées des familles et les avaient déchirées d'un coup de croc, avaient disloqué des liens et brisé des coeurs en l'espace de quelques secondes. il leur avait suffit d'un souffle pour faire exploser la capitale, bombes enterrées des années — des siècles ? — plus tôt sous le sol de nausicaa.
il leur avait suffit d'un battement de cil, mais ça ne lui avait pas suffit.
top partenaires
membres: 45
femmes: 9
hommes: 21
karma: 5
hybris: 7
entropy: 9
eldorado: 9
jokers/esprits: 6

prédéfinis des membres (2/2)

Lun 18 Juil - 13:41
avatar
256
721
22/05/2016
uc.
inconnu.
joker
au choix // midas
surnom
midas
au choix
âge
genre
masculin
au choix
sexualité
origines
américaines
eldorado
caste
moyens
très très riche
officiellement trésorier
métier
avatar
gareki // karneval
pouvoir :
Midas a choisi sa malédiction dans sa vie passée ; elle l'a suivie jusqu'ici : il transforme tout ce qu'il touche des doigts en or massif. C'est aux bouts de ses phalanges que le contact est providentiel, et si c'est une ressource sans fond, chaque usage de son pouvoir demande du temps et de l'énergie, la transformation ne se faisant pas de manière immédiate mais plutôt diffuse. En tant que protection, il porte souvent des gants faits d'or mais parfaitement maniables : rien ne rentre plus en contact avec ses empreintes. Son pouvoir se déclenche à chaque fois qu'un contact est fait ; Midas ne peut qu'essayer de contrôler la rapidité de la transformation. De plus, si les objets inanimés sont bel et bien transformés définitivement, ce n'est pas le cas de tout être vivant, qui ne se verra que momentanément pétrifié en or. Au grand dam de Midas, à qui cette information simplifierait bien des choses, il ne le sait pas et s'interdit donc de toucher qui que ce soit.
mental
Midas ne connaît pas la chaleur d'une peau sous ses doigts. Il ne connaît pas l'usage de ses mains il ne connaît pas la sensation de cuir de plastique de soie et de satin -il peut les sentir sur le reste de son corps mais oh c'est quand quelque chose est impossible qu'on le veut le plus. Ce n'est pas tant sa faute -il est terriblement humain, Midas. Il l'était déjà dans une autre vie, mais sa réincarnation ne l'est que plus -il est un peu fragile, un peu écorché, définitement desespéré.
Il a essayé de remplir ses manques par des choses extraordinaires -il a pu faire tant de choses, Midas, parce que l'argent n'est pas un problème et que dès qu'on a de l'argent, tout est ouvert. Il a essayé, Midas, vraiment, mais il n'arrive pas et à chaque fois il ne peut s'empêcher de penser et si j'avais pu le toucher ?
Ca lui pourrit la vie et ça l'obsède plus que tout ; il ne se définit lui-même qu'à partir de ça alors qu'il est tellement plus -il est doux il est calme il est conscient et il réfléchit, Midas, il a la gentillesse au bout des paumes et il est de ces faiseurs de miracles anonymes qui donnent beaucoup d'argent à ceux qui en sont jugés dignes. Il aime les plantes et oh, s'il avait pu, il serait devenu botaniste, mais il se contente de les regarder et il se dit que c'est un art qui se contemple avec les yeux ; parfois il immortalise les plus belles d'un glissement de doigts sur leurs pétales divins mais oh, comme c'est triste, une fleur sans couleurs, alors il se contente de tailler ses arbres avec son sécateur en or, de les nourrir avec un arrosoir en or, les redressant d'un tuteur en or et tant d'autres choses. Il a remplacé ses objets du quotidien par la même chose, mais en or -il peut manger du bout de sa fourchette dorée, mais cuisiner est un hobby bien trop compliqué pour sa condition.
C'est quelqu'un de bien, Midas. Un peu dévoré de l'intérieur, qui s'occupe comme il peut -et parfois il craque. Mais jamais trop.
informations :
— porte souvent des gants, si ce n'est tout le temps
— a le regard souvent fixe, comme s'il s'imaginait un milliard de choses
— sa maison est un concentrée de technologie adaptée à son handicap. elle lui permet de se débrouiller sans l'aide de personne.
— il a cependant engagés du personnel de maison qui se charge de faire la cuisine mais aussi des objets que Midas a malencontreusement transformés en or ; ils finissent souvent dans les caisses des champs élyséens.
— Midas tient cependant fermement à faire ses courses et le ménage lui-même, même si ce dernier passe-temps est souvent catastrophique. Il essaie de vivre une vie aussi normale que possible, ôtant ses gants chez lui.
— ses yeux sont bleu vert, mais ils changent considérablement de teinte en fonction de la lumière
— officiellement trésorier aux champs élyséens, une boîte de nuit, et donc travaillant pour Zack, il ne fait que leur fournir des objets en or et reste libre le reste de son temps. Il reste cependant très souvent à l'intérieur de la boîte de nuit, autant en journée qu'en soirée.
— son pouvoir aurait pu en faire un handicapé social mais il n'en est rien : Midas est bienveillant et sympathique, il arrive facilement à se trouver des atomes crochus avec d'autres et il se force à sortir pour ne pas rester cloîtré chez lui.
— peut-être qu'en plus de sa bonne nature, il essaie encore plus de faire de bons choix pour se voir accorder le pardon des dieux -il ne sait pas si c'est possible, mais rien ne lui empêche d'essayer.
— quand il se lave les mains, c'est chaque goutte d'eau qui se transforme en pluie d'or -c'est très joli
histoire
Libre, si ce n'est qu'il rencontre Zack plutôt jeune et qu'il accepte ce que Cerbère lui propose (plus de détails dans la relation)
Ce personnage a un gros potentiel drama, clairement ; libre à vous de "justifier" son caractère par des actions passées ou non mais n'en faîtes pas non plus un criminel involontaire à répétition, s'il vous plaît. Il est conscient de son pouvoir et c'est une véritable malédiction pour lui, qu'il enraye au possible.
réservé
Zack Kerberos Wallace // Cerbère
Zack est tombé du ciel pour donner à Midas ce dont il avait le plus besoin. Cerbère a vu un Midas peu décharné un peu boitant ; c'était un phénomène dont tout le monde avait entendu parler, et évidemment, il fallait qu'il mette le grappin dessus. Ce n'est pas une relation équilibrée ; Zack a promis monts et merveilles à un Midas un peu sceptique mais prêt à tout pour se sortir de ses hantises tentatrices. Mais Zack tient ses promesses -alors Midas a pu toucher du bout de ses phalanges de la chair tendre et douce avant de transformer cet épiderme en or. Il ne s'est pas rendu compte de suite de son acte -la sensation était trop forte, elle annulait tout. Oh, il a pu essayer de détester Zack, mais il n'a pas réussi. Il lui avait donné tout ce qu'il voulait, tout ce qu'il avait promis, et parfois il se surprend encore à espérer qu'il lui propose une nouvelle peau, vibrante sous le sang pulsant, à doucement caresser -et c'est lui-même qu'il déteste, au final, pour rester auprès de Zack en indécis qu'il est ; mais ils ont su commencer à s'apprécier au-delà de leur morbide marché, et Zack lui montre parfois d'autres façons de vivre. Midas a déjà plusieurs fois pensé à arrêter d'enrichir les champs élyséens mais à vrai dire, il ne saurait plus vraiment quoi faire de son temps, alors il reste -il reste, par défaut mais aussi parce qu'il en a terriblement envie.
Précisions // Comprenez que Zack se doutait, pour avoir côtoyer des gens aux dons similaires, que Midas n'allait pas définitivement transformer la personne "sacrifiée" et qu'il n'allait donc pas la tuer. Evidemment, dans ce cas-là, promettre d'autres contacts perds de sa valeur aux yeux de Midas, ce pourquoi Zack se permet d'éviter habilement le sujet. De toutes manières, Midas n'ose pas tellement demander des détails à Cerbère. Leur marché reste muet.
fenrir
Fenrir, c'est le collègue idéal. Toujours à l'heure, poli et courtois, Midas l'apprécie dans sa manière de toujours savoir comment lui demander de quoi renflouer les caisses sans le traiter directement de vulgaire or sur pattes -Midas était certain, au début, que c'était comme ça que Zack le voyait, mais pas Fenrir. Il l'a de suite apprécié, avec son air professionnel et son joli sourire ; Midas lui donne un petit coup de pouce, parfois, quand il s'ennuie -il est bon avec les chiffres et ça ne semble pas déranger le comptable des champs élyséens, alors il est en confiance et ose un peu plus parler. Et puis, il faut avouer, se plaindre de Zack qui dilapide l'argent créé plus vite que son ombre, ça créer des liens.
inconnue // ayati nayaka
Ils ne se connaissent pas vraiment ; à vrai dire, Aya n'est qu'une ombre pour Midas, et Midas n'est qu'un mauvais souvenir pour Aya -pourtant, c'est quelque chose de fort qui les lie. C'était la première fois depuis des années que Midas a pu regoûter à la volupté d'une peau et ah, il se sentait aussi coupable qu'extatique alors qu'Aya, elle, acceptait en serrant les dents. Il n'y avait rien de pervers, Midas est bien trop respectueux pour ça, mais pour sûr l'ambiance avait quelque chose de tendu. Aya s'est fait doucement dévorée par l'or et encore à ce jour elle cauchemarde de ce souvenir -elle se souvient de la sensation d'étouffer, de ses poumons qui se remplissaient, de ses yeux qui se voilaient et de son corps qui s'immobilisait, totalement sans défense. Elle aurait pu détester Zack comme elle aurait pu détester Midas, mais en réalité, elle avait un peu pitié de cet Eldorado aux mains emprisonnées -ça ne l'empêche pas de le fuir, sans qu'elle ne sache que cela sert au chantage de Zack envers Midas.


Précision : d'autres relations vont être ajoutées.
Mar 16 Aoû - 13:02
avatar
176
12
04/08/2016
sucker for pain // suicide squad
cerbère
eldorado


Dernière édition par Zack K. Wallace le Dim 11 Sep - 15:26, édité 1 fois
Ayati Nayaka
surnom
aya
environ 25 ans // libre
âge
genre
femme
au choix
sexualité
origines
au choix // origines indiennes
hybris
caste
moyens
confortable
avocate
métier
avatar
allura // voltron
pouvoir :
détraqueur //  perturbation des capacités d'autrui
mental
Ayati n'est pas le genre de personne à se faire marcher sur les pieds. Oh, ne vous y trompez pas -ce n'est pas qu'elle considère les hybris comme supérieurs, non, mais qu'elle est plutôt supportrice de l'égalité pour tous. Elle n'est pas un monstre d'expressivité mais elle sait très bien envoyer des signaux physiques pour montrer qu'elle est blasée et qu'il ne faut pas jouer avec ses nerfs, chose qui arrive très souvent avec ses clients de mauvaise foi. Ah, elle est maline, Aya, elle doit bien avoir un QI supérieur à la moyenne et elle est très douée avec les discours, sa présence à la barre est impressionnante -elle balaie les argumentaires de ses adversaires en quelques phrases bien tournées et un poil impertinentes. Aya est d'une rigidité impossible envers les autres mais a une souplesse bien à elle envers elle-même. Si elle est un bourreau de travail, elle sait aussi profiter de sa vie en remplissant ses week-end et autres congés d'activités diverses et enrichissantes, tout en sachant prendre soin d'elle -autant dire qu'elle est plutôt du genre très occupée, mais pas moins sociable. Elle a une gentillesse naturelle qui fait surface après quelques échanges, mais pas au point de la naïveté.
informations :
— a des origines indiennes sans jamais vraiment avoir pu connaître son pays d'origine. elle se contente de ce que sa famille a pu lui raconter et s'imagine ce qu'à pu être l'inde. elle garde son bijou de tête avec fierté et est une végétarienne confirmée.
— elle adore tout ce qui touche à la mode et connaît par ailleurs des grands créateurs personnellement. on peut dire qu'elle fait partie des hautes sphères, sans que ceci ne lui monte trop à la tête -c'est une adulte pour sûr, mais rencontrer de tels artistes la fait presque redevenir une enfant.
— elle a une fois été transformée en or par Midas, suite à la requête de Zack, et autant dire que ce n'était pas agréable du tout. Elle y fait souvent référence quand elle est à ses côtés, histoire de bien enfoncer le clou et de lui faire comprendre que c'était beaucoup de sa part -et qu'elle ne le refera pas. D'ailleurs, elle évite Midas depuis, entre peur et juste une non-envie de le revoir.
— aime particulièrement se servir de son don quand son client ne lui dit pas tout ou que l'avocat adverse déverse un flot de conneries immenses. Généralement, ça calme ; et si elle fait face à un humain, c'est son aura qui dissuade.
histoire
libre, si ce n'est que c'est Zack qui va lui permettre d'être là où elle en est aujourd'hui -même si elle aurait sûrement pu le faire par elle-même, ça lui aurait pris bien plus de temps.

+ bonus : avatar sans texte et l'artiste
disponible
Zack Kerberos Wallace // Cerbère
Aya et Zack se sont rencontrés au tribunal. Aux yeux de tous il ne s'agissait que d'hasard, d'avocat commis d'office au Cerbère jugé bien des années plus tard pour ce qu'il a pu commettre en arrivant sur terre. En réalité, Zack avait déjà repéré cette petite hybris lors de sessions précédentes et voulait voir ce qu'elle avait dans le ventre -il n'a pas été déçu. Le cas a su être étouffé et les poursuites ont été abandonnées assez rapidement ; à partir de là, Zack n'a pas perdu de temps : il a présenté Aya a certaines de ses connaissances bien placées suite à une petite fête organisée en toute discrétion pour sa libération, et autant dire que c'est grâce à lui que le carnet d'adresses d'Aya s'est si vite rempli à peine quelques temps après la réussite de son examen final. Elle n'est pas bête -elle a su que Zack attendait quelque chose d'elle en retour, et ça n'a pas tardé : c'est à ce moment que Midas intervient. Depuis, ils sont plus ou moins quittes, mais tout deux savent qu'ils ne vont pas pour autant arrêter de traiter avec l'autre ; au-delà de ça, ils sont véritablement devenus amis, Ayati apportant un équilibre que Zack a perdu. Elle sait aussi ce dont Zack est capable et elle sait très bien qu'il vaut mieux être en bons termes avec lui -ça ne l'empêche pas de lui lancer des piques et de l'embêter comme le ferait une petite soeur.
(note : détraquer le don de Zack revient à lui faire prendre sa forme originel, c'est-à-dire Cerbère. Ça perturbe assez Zack, autant dire qu'il ne faut pas le faire dans une pièce remplie de monde.)
Midas
Ils ne se connaissent pas vraiment ; à vrai dire, Aya n'est qu'une ombre pour Midas, et Midas n'est qu'un mauvais souvenir pour Aya -pourtant, c'est quelque chose de fort qui les lie. C'était la première fois depuis des années que Midas a pu regoûter à la volupté d'une peau et ah, il se sentait aussi coupable qu'extatique alors qu'Aya, elle, acceptait en serrant les dents. Il n'y avait rien de pervers, Midas est bien trop respectueux pour ça, mais pour sûr l'ambiance avait quelque chose de tendu. Aya s'est fait doucement dévorée par l'or et encore à ce jour elle cauchemarde de ce souvenir -elle se souvient de la sensation d'étouffer, de ses poumons qui se remplissaient, de ses yeux qui se voilaient et de son corps qui s'immobilisait, totalement sans défense. Elle aurait pu détester Zack comme elle aurait pu détester Midas, mais en réalité, elle avait un peu pitié de cet Eldorado aux mains emprisonnées -ça ne l'empêche pas de le fuir, sans qu'elle ne sache que cela sert au chantage de Zack envers Midas.
Dim 11 Sep - 15:25
avatar
176
12
04/08/2016
sucker for pain // suicide squad
cerbère
eldorado
céleste
prédéfini réservé
informations
identité— oh (céleste) moon hee
surnom(s)— libre
âge— 24 ou 25 ans
genre— m
nationalité— téosien (origines coréennes + françaises)
groupe— hybris
rôle— membre
situation financière— aisée
métier/études— libre (mais soupçonné de traîner dans des trucs pas nets, à vous de voir)
orientation sexuelle— bisexuel ou hétérosexuel
situation maritale— célibataire
pouvoir— libre

featuring— oikawa tooru - haikyuu!! (+ irl : lee jong suk)

relationnel
parents— père entropy, mère karma (ne l'a pas vue depuis des années)
frères/soeurs— une demie-sœur (sól)
autre— libre
infos
bjr bsr ♥️ je vais pas souligner à quel point jserais heureuse si ce prédéfini était pris parce que je pense que ça semble logique (sachez juste que je vous aimerai très fort).
la plupart des points de ce personnage sont négociables (en fait, les seuls points qui ne le sont pas sont son identité coréenne (moon hee), son enfance et la maigre tranche d'âge que j'ai donné), donc hésitez pas à poser des questions/faire des remarques si quelque chose vous gêne ! + n'hésitez pas ajouter des choses, selon vos envies, tant que ça reste cohérent avec l'histoire.
& l'avatar est négociable aussi (mais j'aime bien oikawa ok), et idem pour l'irl (mais si ça peut vous convaincre : www)
+ si vous prenez l'avatar lié à cette fiche, pensez à créditer hide :signor:
merci ♥️
qualités
à l'écoute + posé + cultivé + intelligent + très doux avec ses proches + logique


défauts
manipulateur + sarcastique + très violent avec ses ennemis + menteur + indiscernable


random facts
ne se fait appeler que par son second prénom, céleste + il a toujours un petit sourire en coin un peu perturbant + parfois difficile de discerner s'il se moque de vous où s'il est sérieux, il en est conscient et en joue + apparence très calme + il en a pas forcément l'air quand on le connait pas, mais il a la tête bien pleine + il a une capacité assez surprenante à se souvenir des moindres détails qu'il observe + aime l'alcool et les fêtes, mais pas en trop grand comité, il préfère même les dîners en tête à tête accompagnés au champagne + il gagne très bien sa vie, bien qu'on sache pas vraiment comment, on le soupçonne de trucs pas très nets + il a pas l'alcool très joyeux, mais selon les situations, s'il en abuse, ça peut le rendre encore plus mesquin ou bien violent + sang froid le reste du temps, sauf si tu t'en prends à une personne ou une chose qu'il apprécie auquel cas il peut entrer dans des accès de rage assez excessifs + sait étonnement bien se servir de ses poings
histoire
enfance
il est né de l'union d'un entropy et d'une karma + il a connu une vie paisible jusqu'à ses trois ans, lors de l'arrivée d'une nouvelle femme dans la vie de son père, ainsi que d'une autre enfant + ses parents se sont séparés peu de temps après, il a très mal vécu d'être arraché de force à sa mère, et ne veut plus se faire appeler autrement que par son deuxième prénom, céleste, depuis ce jour-là sous prétexte que c'est elle qui l'a choisi + tient non seulement la nouvelle compagne de son père pour responsable de la situation mais aussi sa fille avec qui il s'entend terriblement mal, il fait tout soit pour l'éviter soit pour lui faire regretter sa venue au monde + mais les choses se gâtent très vite et l'ambiance à la maison devient de plus en plus pesante, il ne saisit pas très bien ce qui se passe entre les adultes mais il voit bien que quelque chose cloche, ils se crient dessus la nuit et la nouvelle compagne de son père a parfois d'étranges traces sur ses bras + il ne gardera pourtant qu'un souvenir flou de ces années-là car sa belle mère et sa demie sœur ne resteront pas plus de deux ou trois ans (il avait six ans maximum lors de leur départ)


adolescence
il a arrêté de pleurnicher à propos de sa mère et de la chercher en vain mais il continue de se faire appeler céleste, parce que c'est vachement plus classe que moon hee selon lui ; il connait au collège comme au lycée une période de troubles pendant laquelle il fait preuve d'une violence extrême ; le reste est libre.


adulte
il vit seul et gagne bien sa vie, bien que personne sache comment, on le soupçonne de trucs pas nets (libre à vous de définir quoi exactement, si besoin je peux filer des idées) ; en parallèle, il prétend effectuer le métier qui l'arrange selon la situation ; il n'est pas moins violent, mais a tout simplement beaucoup plus de sang froid ; le reste est libre.
SOL
((sól+maní // maybe ur the moon and i'm the sun and we were never meant to collide but what if we did)) x demi-frère et demi-sœur, d'un père commun, ils sont liés par le sang, et ils l'ignorent. ils se sont rencontré il y a peu de temps par le hasard des choses, malgré leurs vies fondamentalement opposées, et ne savent encore presque rien l'un de l'autre : elle le connait sous le nom de céleste, lui sous celui de sól. ils ignorent tout ; leurs années communes comme la nature violente de céleste, ou la présumée mort de sól. ils se contentent étrangement de cette situation ; céleste qui la traite, ironiquement, comme une petite sœur, et sól qui frôle à nouveau un semblant de stabilité en sa présence. mais s'ils savaient, probablement, ils se haïraient.

ROMANA
ça remonte à l'époque où ils brisaient des pots de fleurs ensemble, ou des vitres, ou des genoux – le lycée, leur jeunesse violente et sanguine où ils arpentaient les rues côté à côté, des bleus sur les poings, des cicatrices sur le corps. avec le temps, leurs chemins ont quelque peu divergé ; sans rancune aucune, mais peut-être avec une certaine amertume, ils se sont éloignés. aujourd'hui, s'ils se retrouvent, c'est autour d'un verre, à se remémorer leurs souvenirs communs d'une adolescence révoltée.


Dim 9 Oct - 11:33
avatar
94
79
08/08/2016
21
entropy
prédéfinis des membres (2/2)
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prédéfinis des membres
» Les Prédéfinis des membres : Formulaire
» Les magistrats du Parquet, membres du pouvoir exécutif ?
» Les membres du CEP frappés d’interdiction de départ
» Les membres du CEP convoqués mercredi au Parquet
réponse rapide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum